Des services publics solidaires et durables

La Métropole contribue au Fonds de solidarité logement (FSL) et ce dans le cadre de conventions signées entre l’institution et les gestionnaires des services de l’eau. Les aides financières permettent aux usagers les plus précaires de régler une partie de leurs charges afférentes à l’eau potable.

Par ailleurs, depuis 2015, le Territoire Marseille Provence a signé des conventions dites « Fonds de proximité eau » avec les centres communaux d’actions sociales (CCAS) de la quasi-totalité des communes du territoire. Ce dispositif vise à aider les abonnés en difficulté à régler la part imputable à l’eau potable de leurs factures.  

La compétence FSL (Fonds de Solidarité Logement) a été transférée du Département des Bouches-du-Rhône à la Métropole Aix-Marseille-Provence le 1er janvier 2018. La convention FSL Maintien permet notamment d’aider les personnes réglant l’eau dans leurs charges, non détentrices d’un abonnement individuel direct. La direction de l’Habitat et de la Politique de la ville est chargée de la gestion de ce fonds dont les gestionnaires de l’eau (hors régie du Pays de Martigues) sont contributeurs. 

Par ailleurs, les Territoires de Marseille Provence et du Pays Salonais sont dotés d’un « Fonds de Proximité Eau » ou « Access’Eau » géré par conventions établies avec les centres communaux d’action sociale (CCAS) des communes. Ce dispositifvise à aider les abonnés en difficulté à régler la part imputable à l’eau potable de leurs factures. 

Pour le Territoire du Pays de Martigues, la première tranche de consommation inférieure à 50 m3 propose un tarif très modique pour favoriser les consommations réduites et les foyers à revenus modestes. 

Sur le même thème

à lire

Travaux de voirie : Bulletin d’information relatif aux modifications de circulation du 3 au 9 octobre 2022

Rien de plus simple que le tri des déchets !

Un salon entièrement dédié à l’univers des jeux pédagogiques